Le vote de la loi Morange en mars 2010 imposait aux français l'installation d'au moins un détecteur et avertisseur autonome de fumée (daaf) par logement. Il avait été décidé que les français auraient jusqu'au 8 mars 2015 pour s'équiper, mais cinq ans plus tard le taux d'équipement est estimé inférieur à 20%.

Détecteurs de fumée : le 8 mars approche









Les français sont effectivement plutôt réticents à acheter un détecteur de fumée, pensant que c'est seulement une mesure contraignante qui n'a pas une grande utilité. Or une telle obligation a déjà été mise en place dans de nombreux pays, parmi lesquels la Belgique, les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni ou encore l'Australie.

Dans ces pays là, le risque d'être victime d'un incendie domestique a été divisé par dix et le nombre de morts a été divisé par deux en moyenne. Sachant qu'en France le feu fait en moyenne 800 victimes par an et 10 000 blessés ou sinistrés, l'installation d'un daaf ne semble finalement pas être une mesure si futile que ça.

Pour être en règle les détecteurs de fumée doivent avoir le marquage CE EN 14604 et également le marquage NF et l'acheteur devra envoyer une attestation d'installation à son assureur.

Détecteurs de fumée




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top